[retour sur la homepage] [sommaire des news]

[dimanche 12 novembre 2006 à 14:38:28] Lu 396589 fois (389254 by )
CITOYENETE /
La mairie de Villefranche préconiserait-elle le travail illégal ?

On est dimanche et pourtant, des ouvriers bossent...

Tout d'abord, une interrogation : Je croyais que travailler le dimanche était illégal ou du moins réglementé ??
Depuis le début de l'année, mon quartier est en réfection. La ville a décidé de revoir l'agencement du quartier et de grands chantiers sont en cours. De vieilles habitations ont été rachetées, puis détruites et la ville a accepté que des immeubles de plusieurs étages poussent çà et là. Mais surtout 2 places ont été réaménagées, faisant disparaître au passage plus de 400 places de parking (sans que soit mis en place une véritable solution alternative, contrairement à ce que prétend la ville ).
Le projet est ambitieux. C'est pourquoi, depuis plus d'un an, nous vivons dans un chantier permanent. Il a été prévu entre autre de poser des pavés sur une grande partie des places et des trottoirs. Le travail est colossal.


Le marché a été remporté par des entreprises de travaux publics et le dallage, à priori, a été confié à une société italienne. Le truc qui m'interpelle, c'est que les ouvriers italiens ne semblent pas au fait des lois en vigueur en France. J'ai toujours cru que le travail le dimanche était sévèrement réglementé. Petit retour en arrière. Alors que depuis plusieurs mois je voyais des ouvriers travailler 7j/7 et environ 15 à 16h/jour, j'avais cet été pété un câble (je n'étais pas le seul, rassurez-vous) car nous avions été réveillés un dimanche dès 8:00 du mat' par le vacarme incessant et stridant d'une scie métallique, celle qui tranche les pavés (pour effectuer les découpes). Au bout d'une heure et demi, j'ai finalement craqué et ai averti la police du quartier - qui comme par hasard se trouve aussi à moins de 100m de cette place ! - afin qu'elle fasse cesser immédiatement ces nuisances sonores. Pour accélérer les choses, j'avais été contraint de me déplacer et venir m'adresser directement aux ouvriers. C'est à ce moment là que je m'étais aperçu que des 3 personnes présentes, seule une seule savait parler français avec un fort accent italien. Bizarrement, les dimanches suivants, ils brillèrent par leur absence. Tiens donc ? Cela voulait-il dire que depuis plusieurs mois, ils travaillaient sans autorisation particulière ?


Et ca rebosse le dimanche !

Depuis quelques semaines, les travaux avançant, la pose de nouveaux pavés a repris. Quatre nouveaux ouvriers en effectuent la pose. Toujours italiens. Ce ne sont pas les mêmes (faut dire qu'ils changent tout le temps). Mais quand je dis "italiens", en fait, c'est ce que la plaque d'immatriculation de leur camion indique, du moins à première vue. Car lorsqu'on les écoute parler, je peux vous assurer que je ne reconnais aucunement la très singuliere langue italienne mais plutôt une en provenance des pays de l'est (laquelle, j'en sais rien). Aujourd'hui encore, ce dimanche, et le plus discrètement possible, ils bossent (quand je dis discrètement, c'est tout relatif car un engin d'élévation, ça fait quand même du boucan).
[EDIT]Ceci étant, de nombreux badauds les voient bosser et semblent interloqués... D'autant qu'ils travaillent en pleine nuit, au froid... Perso, on se croirait revenu à l'ère de l'esclavage ![FIN EDIT]


Alors je m'interroge : est-il normal que des personnes financées indirectement par la ville travaillent au minimum 14 heures par jour (ils finissent vers 20 ou 21 h le soir) et 7J/7, et celà en toute impunité ? Comment peut-on accepter que des travailleurs étrangers ou plus simplement européens, dont l'origine ou le statut de leur contrat de travail semble être plus que douteux (surtout si c'est une société italienne qui a remporté la sous-traitance de ce marché... les contraintes ou lois du travail sont-elles les même ???), travaille ou fasser travailler des gens dans ces conditions pour une collectivité française ? Combien sont-ils rémunérés et sont-ils correctement protégés ??? J'aimerai le savoir... et l'inspection du travail est-elle informée ?



Quelle foutaise la politique !

Ce qui me gonfle, c'est que nous, citoyens Français, devont respecter les lois sous peine de sanctions. Mais une municipalité, donc l'état, peut, quant à elle, faire ce qu'elle veut ??? Quel manque de clarté et d'intégrité ! Franchement, je pige pas le message. Faut pas s'étonner que tout fout le camp et que personne ne respecte qui et quoi que ce soit. N'est-ce pas l'état qui doit avant tout montrer l'exemple ?

A quelques mois des présidentielles, il n'y a rien d'étonnant à ce que ce type de comportement contribue une fois de plus à vous dégoûter de la politique. Pffff... Aucun respect.
Et s'il n'y avait que çà.




NB : concernant le maire de ma ville, Jean-Jacques Pignard, c'est tout de même lui qui parle DE CIVISME ET DE CITOYENNETE dans une interview afin de manifester contre l'amnistie présidentielle des PV en 2002... Civisme et citoyenneté... Ca ne s'invente pas.



[retour sur la homepage] [sommaire des news]


Commentaires / Comments

1 - De "Florent",  le dimanche 12 novembre 2006 à  21:52:29
Ha ben ça !!!! J'suis bien content qu'il y a ait des mecs qui ont le courage (genre "chui crevé en ce moment et j'ai une flemme pas croyable") de lever la voix contre cette situation plutôt cocasse, si j'puis dire....


2 - De "Dominik (le webmaster)",  le lundi 13 novembre 2006 à  00:09:53
Salut Florent.
Tu sais (oui je pense ), j'ai pendant de nombreuses années travaillé comme un taré, 7j/7 ne comptant plus les heures, ne prenant pas de vacances et ne voyant pas mes enfants grandir. Mais j'étais le patron (soit en tant qu'indépendant, soit en tant que chef d'entreprise) et je n'ai JAMAIS fait travailler mes employés un dimanche, encore moins un samedi. Normal. J'assumais seul ma charge de travail (je ne pense donc pas être classable dans la catégorie des flemmards je rigole ). En tous cas, cette situation relevait de ma responsabilité et de mon bon vouloir.

Par contre je trouve totalement indécent et plutôt inquiétant qu'une municipalité ne s'intrigue pas de laisser travailler des ouvriers étrangers sans vérifier au préalable que toutes les conditions de travail soient respectées. C'est bien cela qui m'offusque.


3 - De "Dominik (le webmaster)",  le lundi 13 novembre 2006 à  00:25:50
Au fait Florent, quand est-ce que tu vas nous gratifier de quelques belles photos sur le net ? Ta première page, si belle, est tellement frustrante...
J'en veux plus !


4 - De "Florent",  le lundi 13 novembre 2006 à  08:11:10
Je me demande bien quelle tête ils vont faire à la mairie ce matin quand ils vont lire la page....

Message pour la mairie : vous pouvez m'appeler au téléphone ce matin, je serai à la maison (je dois juste aller chercher du papier Canson et le pain, ça durera pas longtemps), ça me ferait plaisir d'en savoir plus sur le sujet, je transmettrai à Dominik

Bon sinon pour le site, ben regarde, je t'ai mis une autre adresse... j'avais pas trop trop mal commencé, mais j'suis tellement flemmard que j'ai rien mis de plus... j'ai pourtant quelques noir et blanc sympa à y installer... "faut que je le fasse, aller... demain je m'y met !!!"
(conserve le flux rss, il se peut que je me décide à vraiment me décider à vouloir prendre le courage de passer à l'action... mettre à jour un peu, quoi... )


5 - De "Dominik (le webmaster)",  le lundi 13 novembre 2006 à  11:08:25
Florent : si t'as besoin de conseil pour mettre en place un photoblog par exemple, n'hésite pas à me contacter

Quant au droit de réponse de la mairie sur ce sujet, cela serait une bonne chose. D'autant que vu le nombre de personnes médusées qui se sont arrêtées pour les regarder bosser, cela permettra d'une manière ou d'une autre de lever le voile sur les questions que beaucoup semblent se poser.


6 - De "Florent",  le lundi 13 novembre 2006 à  17:41:30
"Florent : si t'as besoin de conseil pour mettre en place un photoblog par exemple, n'hésite pas à me contacter"

C'est si pourri que ça ce que j'ai mis en place ?


7 - De "Dominik (le webmaster)",  le lundi 13 novembre 2006 à  17:52:05
oops ! Non non... Je m'acharnais simplement à passer à partir de ton nom de domaine, pas par le sous-domaine (le .blog). Pense à faire un lien de ta homepage alors


8 - De "nativelle",  le jeudi 13 decembre 2007 à  07:45:03
L'immobilisme de la préfecture du Calvados

Cela fait plus de 3 ans que la préfecture de Caen et la sous préfecture de Lisieux (en charge du dossier) ferment les yeux sur une pollution de plusieurs hectares, sur le non respect des droits de l'homme et le non respect des lois les plus élémentaires, de plus nos observations sont écrasées du pied. Ce mini état hors-la-loi se trouve à Cabourg, OUI, la station balnéaire de notre ami Proust. Dans cette commune on n'y tourne un film pas très romantique, le cheval n'est pas très bien vu non plus contrairement à ce que l'on dit (voir plus bas). Mais le pire, c'est le respect des lois. 3 ans qu'une petite 'zone Naturelle d'intérêt écologique faunistique et floristique' ZNIEFF accueil les gens du voyage provisoirement (attention à l'importance de ce mot).

 vous on vous demande de ramasser les crottes du toutou, de trier les ordures ménagères, d'être des individus responsables, Lisez bien la suite !!! LA c'est tout le contraire, les gens du voyage sont obligés de déféquer dans les chemins de randonnées, plusieurs centaines de caravanes cela représente plusieurs milliers d'individus je vous laisse imaginer l'état de la znieff après quelques mois, tout part avec la pluie dans les cours d'eau avec en plus les ordures ménagères, il y a bien un ramassage mais c'est tellement plus simple pour certains de jeter les sacs poubelles, vélos, machines à laver,... dans les fossés puisqu'ils n'y séjournent que quelques mois. Attention, dans ces fossés s'y trouve déversé absolument tout, les eaux usées de toutes ces caravanes, toilettes chimiques etc. Et même du fioul pour 2007, des litres de fioul, de l'huile de vidange, de la peinture et je ne sais quoi encore sont partis dans la rivière. Le sous préfet ose me répondre que la communauté de commune (CCED) pendant leur séjour nettoie, c'est faut. Tous, les riverains, agriculteurs, et utilisateurs du marais peuvent le dire c'est faut. Même après les saisons honteuses rien n'est nettoyé seulement ce qui se voit le plus, il a fallu que j'envois en plusieurs milliers d'exemplaires les photos de la pollution restante pour qu'enfin la CCED continue son nettoyage, mais aucun curage n'a été effectué pour l'instant. Le sous préfet qui m'écrit 'cette année il y avait des toilettes mobiles', une fois de plus ont nous prend pour des moins que rien et c'est scandaleux, si ce monsieur à vu des toilettes en 2007 c'est qu'il c'est trompé de ZNIEFF ou bien qu'il n'écoute que ce que veut bien lui dire la communauté de commune. Dans ce marais on n'a le droit de pêcher à l'eau de javel, de brûler des Nivéoles (plantes plus que protégées), etc.

Dans ces zones humides des réglementations très particulières sont à respecter (NORMALEMENT). Si un agriculteur plante un poteau de travers (c'est une image), on lui colle une prune illico, ils ne doivent pas creuser les mares plus profonde qu'elle le sont etc. il y a un cahier des charges très contraignant. Mais dans le cas qui nous intéresse, c'est encore une fois tout le contraire. La CCED a arraché des haies, rebouché des fossés, ils viennent même de faire des rades en graviers, et la préfecture ferme les yeux comme si de rien était, J'ai réussi à faire venir la police de l'eau mais depuis plus rien (immobilisme c'est le mot qui convient)

Mais l'anarchie ne s'arrête pas là, la préfecture en autorisant cette installation se fiche complètement des riverains. L'entrée de l'aire d'accueil se trouve à 5 mètres de l'entrée d'une habitation (la propriétaire à 90 ans). La Ferme d'Osseville un magnifique cors de ferme, ancienne propriété des seigneurs de Cabourg puis à leur fils Godefroy-Charles-Antoine Doublet comte de Persan (il n'y a pas eu que Proust à Cabourg), avec autour plus de 11 hectares de terres agricoles (au prix du domaine, certain se frotte déjà les mains). Et tous cela complètement isolé des villes alentours (seule contre tous) et parmi ces gens qui ne sont pas tous des anges, (je précise que je n'ai rien contre les gens du voyage) il y a des sans foi ni loi (la police et la gendarmerie ne me dirons pas le contraire). 2005, 2006, 2007 vols (légumes, échelle, fioul,...) dégradations (démolis murs, bâtiments, ils viennent déféquer dans la cour et les dépendances,) insultes, (quasi journalière) etc. La liste est très longue. Je ne suis pas fier de préciser que pour qu'il y ait du courant à la ferme, il a fallu que je commette des actes répréhensibles car personne pas même le préfet n'a bougé le petit doigt quant les gens du voyage se branchaient sauvagement aux poteaux (seulement 110 volts dans les prises de la ferme, sur un total de plus de 300 jours). Ensuite il y a les utilisateurs du marais (tous les gabions on eu droit aux portes arrachées, certains ont été complément démolis), les agriculteurs (vol des barrières, des moutons, vol du matériel agricole, mangeoires en acier, ils ont tirer à coup de fusil dans un tracteur, roumballeurs à la flotte, etc. etc.) beaucoup ne veulent plus porter plainte tellement ils sont écoeurés. Il ne faut pas oublier que les animaux boivent dans ces cours d'eau, vaches, chevaux et (bêtes sauvages que je retrouve raides en fin de saison) pour vous donner une idée la flotte est blanche crème avec des auréoles d'hydrocarbure sur le dessus. Bien sur des chevaux ont été très malades, mais puisque que l'on sait que le sous préfet va répondre (il n'est pas démontré que ces faits ont un lien direct avec la présence des gens du voyage), beaucoup baissent les bras.

Pourquoi cette colère? Simplement parce que l'on nous ignores, c'est du mépris, personne ne tient compte de nos doléances, rien n'est remboursé, rien n'est réparé, rien n'est nettoyé, on nous baratine en disant ce n'était que pour cette année, après nous chercherons un autre terrain. Elle est de quelle coté la naïveté? Puisque les maires de Cabourg et Varaville ont déjà prévu de placer l'aire d'accueil à cet endroit et définitivement (c'est sur les beaux dépliants glacés de Cabourg).

Mais alors M le préfet pourquoi ne faite vous pas recreuser les fossés, enlever les rades illégales et les barrières en bois complètements démolies, pour qu'à l'avenir personne ne puisse envahir ces pâturages? Pourquoi la communauté de commune et les maires disent à la propriétaire de la ferme (on va protéger votre cuve de fioul avec des parpaings, nous allons faire l'entrée du camp plus loin etc?) Des questions qui restes sans réponses. Voila pourquoi j'envoi ce message et beaucoup d'autres en plusieurs milliers d'exemplaires à des associations, personnalités, journalistes, services de l'état etc. Que je post sur plusieurs centaines de blogs, forums,... Si personne ne prend le risque de dénoncer cette situation catastrophique que la sous-préfecture et les élus minimisent alors c'est la porte ouverte à tout les abus.

Nativelle P

Photos de 2005 et 2006 http://perso.orange.fr/varaville.cabourg/ http://cabourg.varaville.site.voila.fr/

Photos de 2007 http://varaville.ifrance.com http://nativelle.over-blog.com/







DERNIÈRE NOUVELLE, ON REMET ÇA EN 2008





Ajouter un commentaire... / Add a comment...

Pseudo :
Email (optionnel) :  Pour être averti d'un nouveau post, mettez votre email (non visible)
Web (optionnel) :
Votre commentaire / Your comment (les balises HTML sont désactivées) :
[ Liste des Smileys ]
[Contrôle anti-flood et anti-spam activé]
Dans certains cas particuliers, il se peut que votre post ne soit pas pris
en compte après validation... Cela peut être normal.
Faites un retour en arrière, copiez alors votre texte, rechargez la page, puis collez et re-postez ;)
Respectez la casse (les MAJUSCULES)
Recopiez le code "Captcha" suivant :



contactez-moi | qui suis-je ? | expériences créatives | news | liens



 43 visiteurs sont connectés...
©2004-2005, Fusina Dominik - All rights reserved