[retour sur la homepage] [sommaire des news]

[dimanche 11 juin 2006 à 03:17:35] Lu 399544 fois (392120 by )
PHOTOS /
Les Tambours du Bronx en concert à Feyzin

Ca tonne, ça sonne, ça cogne, ça grogne, ça bourdonne... mais que c'est bon !

Je reviens à l'instant du concert de mes amis les Tambours du Bronx. Cela m'a fait vraiment plaisir de les revoir tous. Ils n'ont pas changé
Déjà 2 ans que l'on ne s'était pas revu... le temps passe. J'ai donc assisté au concert avec un très grand plaisir. Plaisir qui a été encore plus grand puisque j'ai pu prendre de nombreux clichés tout au long de la soirée. J'ai ainsi pu tester mon matos dans des conditions extrêmes d'éclairage (* voir partie technique en bas de page). Dans tous les cas, leur spectacle déménage. Et ce qui est très étonnant, c'est que les spectateurs sont très hétéroclites : de la mère de famille avec ces gosses à la BCBG, du blouson noir au technocrate, du gros costaud au gringalet... et le plus marrant, c'est qu'ils se mettent tous, au bout d'un certain moment, à se trémousser au rythme des tambours métalliques, comme les membres d'une tribu africaine.

Je reprend. J'ai donc pu facilement me ballader dans la salle de l'Epicerie Moderne sans aucun problème (quand on est invité par les Bronx, cela change pas mal de choses), shootant à loisir du fond perché sur un escabeau (près de la régie des lumières où François officiait) comme aux abords de la scène ou bien encore dans la foule. Que du bonheur !

Je vous montre quelques tofs en avant première sachant que les autres viendront rejoindre ma galerie photo d'ici dimanche après-midi...

[EDIT] Ca y est ! C'est fait ! Vous pouvez matter mes shoots dans la galerie Photobook ayant pour sujet ce concert des Tambours du Bronx à Feyzin.






Coté réglages de mon APN (Nikon D200) :
j'étais essentiellement entre 500 et 800 ISO, avec une moyenne vers 640. Pas de flash bien sûr. L'éclairage étant extrémement fluctuant, j'étais constamment en train de modifier mes réglages. J'ai donc parfois pu limiter le bruit en descendant vers 640 et 500 ISO. Dans de telles conditions, la cellule est carrément larguée. Pour cette raison également, j'ai donc effectué toutes les prises de vue en mode manuel.
Pour conserver des images nettes malgrè les mouvements importants des percussionnistes, je ne suis jamais descendu en dessous du 1/125e. Pour compenser cette vitesse rapide (en des conditions pareilles), je me suis appuyé sur la grande luminosité de 2 objectifs en f:2.8. Ma préférence a été de conserver mon 70-200mm (Sigma EX) pendant presque toute la durée du concert. Je souhaitais capturer du détail, être au plus près des musiciens. Je pense finalement que cela a été un très bon choix d'autant que, même si la profondeur de champ était très courte, j'ai pu isoler visuellement du reste de la scène certaines attitudes ou situations particulieres. Pour quelques vues plus larges au pied de la scène, je me suis rabbatu sur mon 18-50mm/f:2.8 (Sigma EX).

Pour la balance des blanc, je me suis calé sur un éclairage chaud, ce qui m'a permis de garantir un rendu assez fidèle et régulier des couleurs tout au long du concert.
Pour finir, j'ai préféré shooter en double format : RAW et JPEG. Dans des conditions aussi extrêmes de clair-obscur, le RAW permet dans bien des cas de récupérer des nuances qui n'apparaissent pas dans des fichiers JPEG. J'ai ainsi pu "rattrapper" très facilement des visuels trop sombres ou légèrement surexposées, ou bien de faire ressortir par la suite une texture invisible normalement.

Conclusion : c'est vraiment du sport d'assurer en mode manuel tout au long d'un concert alors que les conditions varient à chaque seconde. Il faut être à l'affût, savoir s'adapter au bon moment et réagir très vite. Je maudis NIKON d'avoir fait des molettes de réglage (ouverture et vitesse) si dures et inadaptées lorsque les doigts, au bout de quelques minutes d'utilisation, transpirent et se mettent à glisser dessus... Combien de fois ai-je râté le bon réglage à cause de ce problème ? Pourquoi ne pas avoir utiliser une gomme caoutchouc adhérente au lieu d'une matière plastique lisse ??? Mystère...
Mis à part cela, le résultat de l'ensemble est finalement acceptable et je me suis bien amusé. C'est l'essentiel




[retour sur la homepage] [sommaire des news]


Commentaires / Comments

1 - De "Michel",  le lundi 12 juin 2006 à  15:31:02
bonjour Monsieur Fusina.
je suis Jean PEUPLU, de l'orchestre de Michel et les mauviettes basé à saint-rosweel-sur-tarn.
je cherche un photographe pour couvrir notre bal populaire et le déplacement des peoples locaux principalement des chefs d'entreprises agricoles.
pourriez vous me faire parvenir votre devis ?
merci.
Michel P.


2 - De "Océ",  le jeudi 10 decembre 2009 à  17:35:40
j'aime beaucoup les tambour de bronx a l'école on fait un cours de tambour poubelle et on va s'inspirer de(on peut nous souhaiter bonne chance) et donc on écoute des concert et notre prof nous a aporter les baguette des tambour du bronx elles sont énorme enfin bon en gros j'adore les tambour du bronx c trop bien !!!!!!!!!!



Ajouter un commentaire... / Add a comment...

Pseudo :
Email (optionnel) :  Pour être averti d'un nouveau post, mettez votre email (non visible)
Web (optionnel) :
Votre commentaire / Your comment (les balises HTML sont désactivées) :
[ Liste des Smileys ]
[Contrôle anti-flood et anti-spam activé]
Dans certains cas particuliers, il se peut que votre post ne soit pas pris
en compte après validation... Cela peut être normal.
Faites un retour en arrière, copiez alors votre texte, rechargez la page, puis collez et re-postez ;)
Respectez la casse (les MAJUSCULES)
Recopiez le code "Captcha" suivant :



contactez-moi | qui suis-je ? | expériences créatives | news | liens



 16 visiteurs sont connectés...
©2004-2005, Fusina Dominik - All rights reserved