[retour sur la homepage] [sommaire des news]

[lundi 06 juillet 2009 à 02:03:30] Lu 320671 fois (314408 by )
PHOTOS /
Ma pince DIGIGRAPHIE est arrivée...

Pince-me, Pince-moi

Depuis quelques jours, je fais mumuse avec cette fameuse pince magique qui permet de marquer mes tirages d'un beau "Z" qui veut dire... heu non, d'un beau "F" qui veut dire "FUSINA".

Aujourd'hui, j'ai estampillé mes premiers tirages de la certification "Digigraphie" :





[retour sur la homepage] [sommaire des news]


Commentaires / Comments

1 - De "MrSoul",  le mercredi 8 juillet 2009 à  16:07:32
Je comprend tout à fait que la petite pince t'amuse beaucoup, donc j'ai des scrupules à jouer les rabat joie, mais j'ai toujours trouvé le concept de la Digigraphie©®™ absolument débile.

La Digigraphie, c'est juste Epson qui a un jour décidé de donner un nom©®™ au fait qu'une œuvre est limité et signé.
Et depuis quand on a besoin d'eux et leur nom©®™ et marque©®™ pour ça ?

La pince ne leur apporte qu'à eux, c'est juste un coup de pub pour leur marque, ça n'apporte strictement rien au photographe à part de pourrir son tirage d'art avec un insigne hideux.


2 - De "Dominik (le webmaster)",  le mercredi 8 juillet 2009 à  16:37:35
Pas tout à fait d'accord avec ton ressenti.
Je conçois que c'est une démarche commerciale (plutôt judicieuse même) de la part d'EPSON, mais d'un autre côté, elle a le mérite de tenter de valoriser un process d'impression numérique de qualité et celui qui l'utilise (donc l'artiste) par le biais du respect d'une charte. Je peux ainsi m'appuyer sur les garanties que m'apporte EPSON au niveau de la qualité des encres/couleurs et de leur tenu sur les papiers référencés.
Pour l'instant ce sont les seuls qui se sont lancés dans cette voie et je trouve cela très bien.

Maintenant, libre à chacun de considérer que cela est futile et inutile.
Mais je ne partage pas ce point de vue. Et le fait que de nombreux musées ou reprographes d'art soient également estampillés comme Digigraphes le démontre.

EDIT : A noter que le marquage peut se faire via un tampon au dos de l'oeuvre au lieu du gaufrage et que la digigraphie ne se cantonne pas à imposer seulement un tirage limité de ses oeuvres... c'est un peu réducteur comme vision.


3 - De "MrSoul",  le mercredi 8 juillet 2009 à  16:51:33
Ce qui me dérange, c'est l'approche purement commercial de Epson à vrais dire.

Si tu te renseigne sur leurs argumentaires tu le vois très bien :

"Personne ne trouvait de nom pour les impression jet d'encre de qualité, donc on est arrivé et on a trouvé la solution vu qu'on a le poids pour l'imposer à grand renfort de pub".

C'est bien, sauf que le nom est copyrighté et ne peut-être utilisé que sur imprimante Epson avec encre Epson et si tu as signé la charte.

Depuis quand il est impératif d'avoir une Epson et des encre K3 pour faire un tirage d'art... et d'ailleurs en quoi ils s'intègre dans un procédé artistique ?

Ok, Epson à des encres qui ont une bonne conservation, mais ce n'est pas une raison, l'artiste a aussi le choix de celle ci, même le droit de faire de l'art éphémère avec une encre qui prend très mal la lumière.

Je déteste les gens/boites qui se place en sauveur du monde alors qu'il n'y a qu'une approche totalement commercial derrière (et très judicieuse comme tu le dis).

Alors non aux label qualité dans l'art car ça lui nuit.


4 - De "Dominik (le webmaster)",  le mercredi 8 juillet 2009 à  17:28:16
Contrairement à ce que tu dis, la reproduction d'une oeuvre peut (et dans certains cas doit) s'inscrire parfaitement dans le process artistique. Connais-tu la lithographie ?

La seule chose, c'est que les technologies de reproduction/impression ont évolué mais que la pérennité des tirages dans le domaine numérique n'a pas forcément été une vraie préoccupation. Le commercial a pris le dessus (on est bien d'accord).

Sincèrement, je préfère qu'EPSON se soit posé les bonnes questions - questions que je me suis posé sur la conservation de mes tirages par exemple - alors que d'autres s'en fichent éperdument...

Et je ne vois pas en quoi un label prônant la qualité vient nuire à l'art. Je pige pas.
Dans tous les cas, la Digigraphie (label d'EPSON) n'est pas un choix imposé pour tout artiste. Libre à chacun de le suivre ou pas, d'y adhérer ou pas. En revanche, utilisant du matos et fournitures EPSON (cette uniformité me parait logique car chaque constructeur impose ses contraintes ou des qualités de fournitures très variables donc il est plus logique de suivre les préconisations d'un seul fabricant qui a investi du pognon dans la R&D), cela me conforte de savoir que je peux garantir pour moi et mes acheteurs un certain niveau de qualité, comme - par exemple - le calibrage colorimétrique de ma chaîne graphique. Le comprends-tu ?
Et clairement, cela ne signifie pas que ceux qui ne sont pas digigraphes font de la merde. Alors be cool

Visiblement, tu dois être plutôt HP ou CANON

Sur un autre domaine, n'as-tu jamais souffert d'un problème de restitution visuelle (chromie par exemple) de tes photos sur différents moniteurs ??? Tu ne trouves pas çà chiant ?


5 - De "Dominik (le webmaster)",  le mercredi 8 juillet 2009 à  17:55:11
Bon allez, Mr Soul, après ce débat passionné, je crie haut et fort :
"Pince and love"


6 - De "MrSoul",  le mercredi 8 juillet 2009 à  18:08:03
Je sais très bien que la reproduction fait partie intégrante de l'œuvre (et d'ailleurs, je trouve la reproduction numérique insipide, mais c'est une autre histoire).

Je le redis, ce qui me gène, c'est l'approche d'Epson.

"On vous a trouvé un nom pour le tirage jet d'encre de qualité."

"Oui, mais il faut que ce soit du full Epson.".

Ce qui pose problème avec cette démarche, c'est qu'à un moment ou un autre, on aura 10 nom copyrighté pour l'impression jet d'encre, 10 nom qui voudront dire exactement la même chose.

Ce qui me gène, c'est d'avoir déposé un le nom d'un procédé commun alors qu'il faudrait pour ça un terme générique !

Surtout que la digigraphie ne prone absolument pas la qualité mais le fait que ce soit produit avec du matériel Epson (qui est de qualité, mais ça c'est autre chose vu qu'on trouve la qualité ailleurs)...

Personellement, je me dirige toujours vers du matériel de qualité (dans mes prix) et j'ai du Epson (scanner et imprimante) et pour être très objectif, je n'imprime pas de photo, je fais des tirages (dans les meilleurs labos, genre central color, imaginoir, ou à la mano pour certains N&B).

Et les problèmes de chromie n'ont absolument rien à voir avec la digigraphie, de bonnes sondes, une connaissance de la technique, son matériel et consommable et ces problèmes disparaissent.


Outre ces réflexions, j'aurais une question à te poser concernant ton Epson, as tu des problèmes de buses qui se bouchent ?
J'avais tout le temps ce problème sur la mienne.


7 - De "MrSoul",  le mercredi 8 juillet 2009 à  18:09:43
Héhé, je m'enflamme souvent dès que le sujet me passionne, mais je t'assure que c'est en toute amitié


8 - De "Dominik (le webmaster)",  le mercredi 8 juillet 2009 à  18:30:56
Mr Soul :Héhé, je m'enflamme souvent dès que le sujet me passionne, mais je t'assure que c'est en toute amitié

Mais je le comprend bien comme çà, t'inquiète
J'aime cet échange car il confronte deux points de vue différents et chacun avance ses arguments.

Donc pour répondre à ton post :
1) côté chromie, c'est véritablement un soucis récurrent. Je parlais "d'écrans" car on souffre souvent d'approximation lorsqu'on montre nos travaux, tout particulièrement sur les postes d'autrui ; tout le monde n'est pas aussi tatillon que ceux qui travaillent dans le domaine des arts graphiques... et encore... beaucoup de pro passent à côté de cet aspect crucial des choses. Je partage mon temps en agence de com' et j'ai dû éduquer l'équipe sur ce point. Perso, depuis plus de nombreuses années, je fais des efforts à ce niveau et la partie impression (du moins chez moi) était pour moi un gros point noir car je n'avais rien de bien valorisant. C'était très approximatif.

2) J'ai fait de nombreux tests d'impression ces derniers temps et plus spécifiquement, ma dernière expo m'a permis de confronter mes sorties EPSON (sur du bon papier)par rapport à ceux que l'on m'a imprimé. Clairement, le rendu des couleurs, les détails, sont au-delà. Et surtout, j'ai une régularité dans mes sorties qui me ravit (pour l'instant)

3) Côté Buses, je confirme ce soucis. Ceci dit, EPSON a toujours été connu pour çà. Cela vient - je présume - de la fluidité des encres. Mais bon, en usage régulier, pas trop de soucis. Et au pire, un léger nettoyage automatique permet de corriger cela.


9 - De "MrSoul",  le mercredi 8 juillet 2009 à  18:42:50
1) Effectivement, j'ai beaucoup ce problème, c'est pour ça que j'ai investi dans un portable, c'est sûr, c'est pas de la qualité Eizo, mais au moins j'ai une certaine stabilité quand je montre mes images à mes clients.

3) Arggg, donc ils n'ont pas corrigé ce problème (qui pour moi était le plus gros et presque seul point noir chez eux). Je cherche à investir dans une petite imprimante A4, mais je me connais, je ne m'en servirais que peu, donc je pense aller voir ailleurs pour ne pas avoir ce problème (ce qui me désole parce que je suis un habitué d'Epson).

Il me semble que si Epson à ce problème, c'est que les buses ne sont pas intégré aux cartouches, sur la concurrence, elles sont directement sur les cartouches et son donc remplacé à chaque changement.



Ajouter un commentaire... / Add a comment...

Pseudo :
Email (optionnel) :  Pour être averti d'un nouveau post, mettez votre email (non visible)
Web (optionnel) :
Votre commentaire / Your comment (les balises HTML sont désactivées) :
[ Liste des Smileys ]
[Contrôle anti-flood et anti-spam activé]
Dans certains cas particuliers, il se peut que votre post ne soit pas pris
en compte après validation... Cela peut être normal.
Faites un retour en arrière, copiez alors votre texte, rechargez la page, puis collez et re-postez ;)
Respectez la casse (les MAJUSCULES)
Recopiez le code "Captcha" suivant :



contactez-moi | qui suis-je ? | expériences créatives | news | liens



 55 visiteurs sont connectés...
©2004-2005, Fusina Dominik - All rights reserved