[retour sur la homepage] [sommaire des news]

[lundi 20 novembre 2006 à 18:37:57] Lu 354995 fois (340975 by )
PHOTOS /
TECHNIQUE : réalisation de photos haute définition en HDR à partir de RAW (.NEF)

Révélation de détails dans l'église de Notre-Dame des Marais

Voici quelques vues de la Collégiale de Notre-Dame des Marais. On va finir par croire que je suis un fervent catholique... alors que pas du tout
J'affectionne simplement cet endroit pour diverses raisons :
- tout d'abord, cette église (collégiale) est sincèrement magnifique ! (ayant été rénovée récemment)
- la lumière intérieure y est singulière, souvent très dure, rendant les conditions de prises de vue particulièrement techniques. C'est un bon endroit pour tester le comportement des optiques à cause aussi des lignes architecturales, de la profondeur du lieu, des effets clairs-obscurs.
- c'est reposant, calme... et parfois même, on peut y entendre des morceaux joués à l'harmonium. Trop coooool !
- on est à l'abri. Quand il pleut, c'est un bon refuge
- et puis on n'est pas embêté


Voici donc quelques photos en HDR (High Dynamic Range), c'est-à-dire - pour les néophytes - qui sont composées d'une plus grande dynamique de tonalités qu'une image traditionnelle. Dans les faits, cela permet d'obtenir des détails quasi-insoupçonnés se situant dans les extrêmes (sur-exposition et sous-exposition où généralement, en photo, on obtient des applats blancs ou noirs). Ce type de procédé est réellement époustouflant. Je l'ai régulièrement utilisé pour le rendu d'image 3D, afin d'obtenir des sources de lumière moins ponctuelles et génèrer ainsi une image finale hyper-réaliste, mais plus rarement en photo car cela nécessite des conditions particulières (sujets dans la mesure du possible immobiles et des conditions d'éclairage constantes).


Traditionnellement, on utilise des images JPEG. Pour aller plus loin dans le traitement, j'ai préféré utiliser les formats BRUTS de l'APN. Ici, mes .NEF (format RAW de mon D200) qui sont composés de 12bits de données par pixel au lieu de 8 pour une image JPEG.

Le résultat, comme vous pourrez le constater, est bluffant. L'image est bourrée de détail (l'image haute définition est sidérante) et l'ambiance globale est agréable à l'oeil puisque les hautes et basses lumières sont adoucies par l'ajoût d'informations normalement invisibles par la saturation du capteur.


INFOS TECHNIQUES :
les photos de la Collégiale de Notre-Dame des Marais (Villefranche s/Saône) ont toutes été prises avec mon D200 et un grand angle 10-20mm F/4-5.6 Sigma EX. Utilisation d'un pied et de la fameuse télécommande NC1 (voir sujet d'avant).
Pour composer une image, je brackete en 5 expositions différentes au format RAW avec 1.0 EV de différence entre chaque vue.



POST TRAITEMENT :
assemblage et traitement des RAW pour obtenir un fichier image HDR sous PHOTOMATIX PRO (version MAC). Puis ensuite je bascule sous Photoshop CS2 pour finaliser le calibrage de mes images (colorimétrie, tonalités) et effectuer si besoin un recadrage. Et voilà.

Ma seule déception : ne pas avoir pu effectuer un traitement de correction optique pour limiter les déformations de mon 10-20mm car cela donne parfois l'impression que la photo n'a pas été prise très droite.



Inutile de vous dire qu'il faut un ordinateur assez puissant et de gros espace disque car le traitement de 5 images RAW pour composer un HDR est assez lourd. (l'image TIFF en HDR fait à elle seule 70 à 80 Mo... en compressé !)

Voilà.
Pour les images qui vont suivre, je tiens à signaler qu'il n'y a aucune possibilité autre que le HDR pour obtenir ce type de rendu...

LIENS
- Suivez ce lien si vous souhaitez voir quelques unes de mes photos en HDRI


L'allée principale et au loin, l'autel. Remarquez les détails dans les reflets de lumière près des voutes.


L'avant-plan comme l'arrière plan est de toute beauté.


Remarquez la profondeur de champ obtenue grâce à une petite ouverture et une longue pose.
Pour info, cette aile était relativement sombre... le HDR, ici, m'a sauvé.



Mince. Un fantôme était assis devant moi




[retour sur la homepage] [sommaire des news]


Commentaires / Comments

1 - De "Florent",  le lundi 20 novembre 2006 à  21:56:07
nickel


2 - De "Dominik (le webmaster)",  le lundi 20 novembre 2006 à  23:19:12
Merci Florent.
C'est surtout le rendu des vitraux qui me sidèrent : en temps normal, on ne verrait que du blanc. Mais ici, tout les détails et couleurs sont visibles !
J'ai prévu de me faire une autre série mais sur un tout autre sujet.

A suivre donc...


3 - De "blazouf",  le mercredi 22 novembre 2006 à  09:31:38
Super boulot Dominik !
Ca me motive pour en faire de meme !
Le HDRI donne souvent des images "surréalistes" car tout est parfaitement eclairé...


4 - De "Dominik (le webmaster)",  le mercredi 22 novembre 2006 à  21:00:26
Salut Blazouf Content de te voir...
En fait , c'est ce côté surréaliste qui m'intéresse : cela permet de donner une touche artisanale et artistique à la photo numérique... un côté expérimental avec ses contraintes mais aussi ses avantages


5 - De "jean-luc",  le mercredi 22 novembre 2006 à  21:26:53
salut dominik, très belle série, mais je t'avouerai que je n'ai pas compris le procédé. est-ce que tu fais des photos différentes (par ex de bas en haut, ou de gauche à droite) pour en composé une ensuite, ou est-ce que tu effectues les photos avec des ouvertures (diaphragme) différentes.

merci

jean-luc


6 - De "Dominik (le webmaster)",  le mercredi 22 novembre 2006 à  23:59:19
pas de problème Jean-Luc. Je vais tenter de faire au plus simple : tu mets ton APN sur un pied et tu prends au moins 3 photos de la scène à 3 expositions différentes (+1 ; 0 ; -1). Ensuite, à partir d'un soft adéquat (photoshop sait le faire mais franchement, c'est très limité ), tu superposes les 3 images. A partir de ce stade, c'est le soft qui fait tout ou presque en recalculant chaque pixel en fonction non plus d'une valeur sur 8 bits mais sur 3 x 8 bits. Du coup, là où l'image normale (à UV 0) montre une zone sur exposée (du très clair) ou encore sous exposée (du très très sombre), les images complémentaires (-1 et +1 UV) permettent de rattrapper des nuances disparues. Grâce à ce procédé, des détails réapparaissent et la lumière globale de la scène parait assez inhabituelle. Cela a son charme...

Je rajouterai prochainement à ce billet un nouveau topic qui sera plus complet, avec des croquis et surtout des exemples concrets (Images + logiciels utilisés)...


7 - De "jean-luc",  le jeudi 23 novembre 2006 à  09:27:22
salut dominik,

c'est limpide, cette fois. je en connaissais pas ce procédé et encore moins le logiciel en question.
ça vaut la peine d'être essayer avec des fichiers "M" du d200 sur totoshop.


8 - De "jean-luc",  le jeudi 23 novembre 2006 à  09:28:19
que dis-je comme erreur, pas de fichier "M" en raw.


9 - De "laurent",  le mardi 26 decembre 2006 à  14:18:27
Je commence tout juste à m'intéresser au HDR, je tenterai bien de prendre de si jolies photos, ce n'est pas gagné pour ma part. Ces intérieurs sont de toute beauté, bravo.


10 - De "pazaird",  le jeudi 22 février 2007 à  22:49:35
Bonsoir Dominik
Joli travail vraiment, un pur bonheur pour les yeux.
La question que je me pose, comme ta technique demande la prise de 3 images, -1;0;+1, ne peut-on pas utiliser le bracketing, dispo sur la plus part des reflex.?
ainsi on ne prend qu'une seule image avec un iL de diff à chaque fois
J'espère que ma question est pertinante
Cordialement
Pazair


11 - De "Dominik (le webmaster)",  le jeudi 22 février 2007 à  23:00:29
@ pazaird :
Oui en effet. Sur mon D200, je me met en bracketing sur 3 images (le plus souvent 5) avec 1EV de variation entre chaque. Pourquoi 5 et non 3 ? Tout simplement parce que dans certains cas critique où cohabitent des hautes et basses lumières, 1EV ne suffit pas.

Dans les exemples ci-dessus, j'ai pu ainsi faire ressortir les couleurs des vitraux ensoleillés ainsi que les zones très sombres (voire quasi obscures), tout çà dans la même image.


12 - De "pazaird",  le jeudi 22 février 2007 à  23:06:47
ravi de l'apprendre, je'assimile le principe de la technique alors.
Sur mon Dynax je ne peux faire que trois image en bracketing. Le tout pour moi est d'aquérir surtout la techinue de superposition sachant que je travail avec corel pphotoshop pro XI


13 - De "reynald",  le mardi 8 mai 2007 à  10:12:41
Bonjour, j'admire la qualité et la technicité de l'image, mais je trouve que le fond de la nef est aplati et le vitrail en arrière de l'autel manque de relief (mise "à plat des couleurs" et non pas transparence. Bluffant donc pour la qualité technique, mais sentiment d'écrasement par les lignes de fuites: as tu essayé de "redresser" l'image? je suis curieux de voir le résultat.
N'aurais tu pas une vue de Notre Dame des Marais (la statue) en effet 3D?
Merci d'avance


14 - De "Dominik (le webmaster)",  le mardi 8 mai 2007 à  12:43:08
Bonjour Reynald,
Le HDRI a tendance à donner la sensation d'un applatissement. C'est du essentiellement au traitement qui permet de récupérer du détail et donc fait perdre cette sensation "naturelle" de profondeur provoquée par une photo traditionelle. Cependant, cela donne un côté surréaliste qui n'est pas inintéressante.
En fait, dans le HDRI, il ne faut pas voir la photo comme une photo banale mais plutôt avec un oeil nouveau, au risque d'être parfois dérangé par les effets visuels que l'on rencontre. C'est une vision nouvelle à laquelle on est rarement confronté mais qui a tout son intérêt en certaines occasions et fait son charme.

J'ai rarement essayé de redresser les distorsions... dans le cas présent, je trouvais au contraire que cela apportait une dynamique visuelle supplémentaire. Mais c'est à tenter... pourquoi pas.

Je t'invite à regarder d'autres réalisations HDRI dans mon photobook et tu auras d'autres exemples travaillés différemment.

Merci pour ton passage et critiques.


15 - De "reynald",  le mardi 8 mai 2007 à  13:53:47
Merci de ta réponse rapide. Il est vrai que j'ai tendance à interpréter les images différament. Dans ce cas précis, je trouve que la sublimation du détail dans des zones qui nécessitent parfois plusieurs plans de prise de vues est intéressante sur l'aspect créatif: celà me semble fort riche pour moi qui fait également de la peinture "sur le vif" ou sur mémoire visuelle. Mais j'aime beaucoup travailler d'abord en prises de vues pour m'imprégner du sujet... Après c'est une interprététion sur toile et il est vrai que "l'applatissement" dans ce cas n'est pas gênant.
Je vais de ce pas consulter ton photobook.
Continue, c'est du bon


16 - De "reynald",  le mardi 8 mai 2007 à  14:25:32
Notre dame de Paris de nuit en contre plongée: on a l'impression qu'elle se met à marcher: sur les traces de Quasimodo?...
pour une photo de nuit, que de détails!...
Je commence à me demander si le virus ne s'attrpe pas vite avec cette technique: mefiat!....



Ajouter un commentaire... / Add a comment...

Pseudo :
Email (optionnel) :  Pour être averti d'un nouveau post, mettez votre email (non visible)
Web (optionnel) :
Votre commentaire / Your comment (les balises HTML sont désactivées) :
[ Liste des Smileys ]
[Contrôle anti-flood et anti-spam activé]
Dans certains cas particuliers, il se peut que votre post ne soit pas pris
en compte après validation... Cela peut être normal.
Faites un retour en arrière, copiez alors votre texte, rechargez la page, puis collez et re-postez ;)
Respectez la casse (les MAJUSCULES)
Recopiez le code "Captcha" suivant :



contactez-moi | qui suis-je ? | expériences créatives | news | liens



 14 visiteurs sont connectés...
©2004-2005, Fusina Dominik - All rights reserved